ACTUALITE

10 conseils pour une bonne infographie

Concevez une infographie

Par Administrateur le 21/10/2019 à 19:06


1. Le sujet : évitez les sujets "bateaux" ("Comment optimiser votre site sur Google", "Le SEO, c'est quoi ?", "Les updates Google", "Panda et Penguin", etc.). Soyez original, visez des niches, surfez sur l'actualité, bref, proposez une infographie sur un thème qui n'a pas encore été traité et présenté en images sur le Web plutôt que la vingtième créée sur le même sujet et qui n'intéressera plus personne...
2. Le titre : soyez vendeur sans être racoleur ou mensonger. C'est le titre de l'infographie qui fera en grande partie qu'un lien vers elle sera cliqué ou pas. Les titres commençant par un nombre sont souvent appréciés (comme, par exemple... "10 conseils pour réussir votre infographie" 🙂 ). Et n'oubliez pas d'y proposer des termes importants pour votre référencement puisque ce titre sera également souvent l'ancre du lien...
3. Le design : ce critère est bien sûr très subjectif, mais une infographie se doit d'être attrayante, colorée et lisible. Evitez les polices de caractères trop petites ou illisibles, les couleurs se mariant difficilement (bleu sur vert, jaune sur orange, on voit parfois de ces "mariages" ratés...) ou ternes (marron, noir, etc.), . C'est quand même une infographie, donc n'y indiquez pas que du texte sans images (si, si, on en voit... :). Etc. Etc. Bref, faites du beau, de l'attrayant, du jovial ! Oui, on sait, c'est très subjectif 🙂 .
4. La mention de votre entreprise : vous avez créé l'infographie, donc indiquez le nom de votre entreprise avec l'URL de votre site en bas de l'illustration. Ca peut sembler évident, mais cette information n'est pas toujours visible...
5. L'absence de contenu commercial : le but premier d'une infographie est de fournir à celui qui la lira une information intéressante et joliement mise en images. Et, dans un second temps, de vous octroyer un peu de notoriété (branding, lien, trafic...). S'il est trop évident, dès le début de la lecture, qu'il s'agit avant tout d'une ode à votre incroyable compétence en tant que "leader mondial de votre métier", vous êtes mort. Soyez compétent dans l'info fournie, de façon neutre et professionnelle, et indiquez votre URL en bas de l'image. Et cela suffira amplement.
6. Droits et copyright : vérifiez (on ne sait jamais) que vous avez le droit d'utiliser les images et données intégrées dans votre infographie (si vous n'en n'êtes pas l'auteur). Et citez les sources éventuellement utilisées, avec les URL, pour faire bon poids.
7. Charte de lien : proposez un bloc de texte, en-dessous de l'infographie, contenant un code HTML type pour les webmasters désirant reprendre votre fichier, avec un lien vers votre site ou la page qui l'affiche sur votre source d'informations. Tout le monde ne sera pas obligé de le reprendre tel quel, mais pour certains, cela peut s'avérer très pratique et rapide. Et cela vous permet de maîtriser un minimum l'URL du futur lien (pour éviter qu'il pointe vers votre page d'accueil, sauf si vous le désirez) ainsi que l'ancre désirée.
8. Page réferrente : là aussi, cela peut paraître évident, et pourtant... Si vous proposez une infographie, affichez-la d'abord sur votre site web ou votre blog, dans une page spécifique, proposant idéalement des informations textuelles supplémentaires. Car si vous n'affichez que l'image, la page sera difficilement référençable (rappelons que les moteurs de recherche sont des "obsédés textuels" et qu'ils aiment les pages ayant du "text appeal" !). Un texte de qualité en bonus (au moins 200 mots) ne sera donc pas de trop pour étayer vos dons artistiques et faire en sorte que le fruit de votre travail soit correctement analysé (et positionné) par Google.
9. Animation : et pourquoi n'animeriez-vous pas votre infographie ? Une illustration comme celle sur les updates Google en début d'année avait été très appréciée pour cela, car assez inhabituelle sur la forme malgré un thème archi-rabaché sur le fond...
10. Format : on rentre dans du plus classique ici. Les formats JPG et PNG seront la plupart du temps utilisés, avec le GIF si vous désirez animer votre infographie (voir point 9). Tout autre format peut s'avérer hasardeux...